L'église Saint-Pierre est construite, dans le second quart du 12e siècle, près de la grande voie allant de Tours à Bordeaux puis à Saint-Jacques de Compostelle. Le nouvel édifice dépend de la cathédrale de Poitiers et est bâti à la limite des diocèses de Poitiers et de Saintes.

L'église est composée d'une nef centrale flanquée de deux collatéraux, d'un transept à absidioles orientées et d'un chœur terminé par une abside semi-circulaire. Les trois vaisseaux de la nef sont élevés sensiblement à la même hauteur et sont couverts de voûtes en berceau brisé, disposition que l'on retrouve plus souvent en Poitou qu'en Saintonge. L'architecture est particulièrement soignée et elle est mise en valeur par l'utilisation d'une belle pierre de taille calcaire.

La qualité de l'architecture est magnifiée par la sculpture. Soulignant la structure de l'édifice, elle est partout présente, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Les corniches, les baies, les portails, les arcades aveugles, les chapiteaux des colonnes sont agrémentés de motifs sculptés de grande qualité. Cette riche ornementation a été réalisée par trois ateliers de sculpteurs qui sont intervenus dans différentes parties de l'église. Quelques œuvres représentatives peuvent être distinguées parmi cet abondant décor.

Le portail du bras sud du transept a été réalisé par l'atelier qui a également travaillé sur le chevet et dans le transept. La voussure du portail compte quatre rouleaux qui sont respectivement ornés d'animaux dans des rinceaux, des Vieillards de l'Apocalypse, de saints et d'un célèbre bestiaire, cortège d'animaux réels ou imaginaires représentés avec verve dans un style animé. Dans le transept, cet atelier a notamment réalisé plusieurs chapiteaux historiés (Adam et Ève, Caïn et Abel, Samson et Dalila, saint Georges terrassant le dragon...).

Les chapiteaux de la nef témoignent du travail d'un deuxième atelier, qui est également intervenu sur les parties hautes du transept. Ces chapiteaux sont agrémentés d'animaux, de végétaux et masques humains. La sculpture couvre toute la corbeille du chapiteau. Les motifs sont souvent disposés symétriquement, dans la recherche d'une composition équilibrée, simplifiée, facilitant la lecture du décor.

Le décor de la façade occidentale a été réalisé par un troisième atelier dont le style se caractérise par l'élégance et le raffinement des figures élancées. Sur la voussure du portail sont illustrés l'Agneau dans une mandorle entourée d'anges, le combat des Vertus et les Vices, les Vierges sages et les Vierges folles et le Zodiaque. Les sculptures, qui suivent les courbes des rouleaux, se détachent nettement de la pierre. Ce portail est encadré par deux arcades aveugles aux tympans sculptés. La crucifixion de saint Pierre est représentée à gauche, et, à droite, le Christ transmettant la Loi à saint Pierre et à saint Paul.

Photographies : © Région Poitou-Charentes, inventaire général du patrimoine culturel : R. Jean (1,3,4,5,6,7,11) et C. Rome (2,8,9,10) 2012.