Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes >  Inventaire du patrimoine >  Les découvertes de l'inventaire >   > Espace pédagogique 14-18  

14-18 en Poitou-Charentes

Espace pédagogique

De l'école primaire au lycée, la guerre de 1914-1918 est abordée par les enseignants de nombreuses disciplines. Elle est aussi le thème d'activités extrascolaires, proposées par des guides conférenciers, animateurs du patrimoine et médiateurs culturels. Afin de guider les uns et les autres dans l'approche régionale de ce conflit mondial, cet espace pédagogique propose des ressources documentaires - dont certaines inédites -, autour de six thèmes qui évoquent les années de guerre en Poitou-Charentes.

Ces ressources ont fait l'objet de fiches pédagogiques réalisées par des enseignants de l'Académie de Poitiers et destinées aux élèves de 3e.
Accéder aux fiches sur le site de l'Académie de Poitiers

  • 01 .Les hommes partent en guerre : Les soldats pictons et charentais apprennent, par l’ordre de mobilisation général du 2 août 1914 et par voie de presse, que la guerre a éclaté. Ils se regroupent sur les places des villes et des villages, prêts à partir. Ils ne se doutent pas que les attend un nouveau type de guerre, ou l’artillerie prédomine.  Lire la suite

  • 02 . L’arrière, une zone de guerre ? : L’actuel Poitou-Charentes est une région littorale, elle devient donc l’une des scènes d’opération de la guerre sous-marine gênant le ravitaillement de la France. Les côtes sont protègées tandis que les populations subissent le manque de certains produits. Les civils sont donc directement confrontés à la guerre, l’arrivée de blessés dans les hôpitaux militaires les confrontent à la réalité des combats.  Lire la suite

  • 03. Les prémices de la mondialisation : Belges, prisonniers de guerre allemands, travailleurs chinois, soldats américains, autant de populations étrangères qui confrontent les civils avec la guerre mondiale qui se joue sur le front.  Lire la suite

  • 04. La vie quotidienne: Les civils ne sont pas épargnés par la guerre. Ils doivent faire face au manque de produits alimentaires, au rationnement et à la hausse des prix. Ils travaillent pour les armées, afin de produire toujours plus d’obus, de balles ou de grenades. A l’école, les enfants sont en contact direct avec le front et dévouent leurs activités aux soldats. Les familles espèrent de bonnes nouvelles à chaque réception d’une lettre ou en lisant la presse. Lire la suite

  • 05. La fin de la guerre: La fin de la guerre se caractérise par l’apparition de la grippe espagnole. Le 11 novembre, jour de l’armistice, est un épisode de liesse dans le Poitou et les Charentes. Date qui marque la fin des hostilités sur le front, les civils attendent désormais le retour des soldats. Lire la suite

  • 06. Se souvenir… : Face à l’hécatombe causée par la Première Guerre mondiale, les Français ressentent le besoin de rendre hommage à leurs morts. Entre 1920 et 1925, une vague de monuments déferle dans une grande partie des villes et de villages français. Lire la suite

De 2014 à 2018, se dérouleront les commémorations nationales et internationales du centenaire de la Première Guerre mondiale. Réalisé par la Région Poitou-Charentes – service de l'Inventaire du patrimoine –, en partenariat avec l'Éducation nationale et le Pôle civique du Rectorat de l'académie de Poitiers, les Universités de Poitiers et de La Rochelle, ainsi que les Archives départementales de la Charente, de la Charente-Maritime, des Deux-Sèvres et de la Vienne, ce projet a reçu le label national de la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale, permettant de distinguer les projets les plus innovants et les plus structurants pour les territoires. À ce titre, il figure dans le programme national officiel des commémorations du Centenaire.

 

Le site de l'inventaire /  L'Inventaire /  Opérations /  Découverte /  Ressources et Services /  Contact
Mentions légales /  Flux RSS
© Région Poitou-Charentes, l'inventaire général du patrimoine culturel, 2013